Logiciels Open source : Une solution passe partout

Leen KeymeulenNon classifié(e)

open source integration

Qu’est-ce que l’Open Source?

« Open source” est un terme assez large. Essentiellement, tout système, produit ou idée qui est à la disposition de tout le monde, dans l’objectif de bricoler et d’améliorer est considéré comme open source. Le terme « open source » vient du monde du développement logiciel et la plupart des développeurs de logiciels défendront l’idée de projets réellement ouverts.

Il n’est pas difficile de voir pourquoi les projets « open source » sont si populaires. Un produit avec lequel tout le monde peut travailler fait du cycle de développement un processus collaboratif. Les connaissances sont échangées librement, des prototypes peuvent être réalisés rapidement et les problèmes peuvent être détectés et résolus facilement.

À l’opposé, les solutions « closed source » (source fermée, le produit est conservé dans une boîte noire. Le(s) auteur(s) originals/(aux), ou plus souvent les institutions qui signent leur chèque de paie, décident qui obtient une clé et quelle partie du produit ils peuvent utiliser.

Si vous n’êtes pas un programmeur vous même, vous ne percevrez probablement pas les inconvénients d’une solution à source fermée. Cela semble très sécurisant. Les infâmes pirates informatiques ne peuvent pas piéger une boîte noire s’ ils n’en ont pas la clé. Toutefois, les projets au code source fermé ont leurs propres failles de sécurité. Un bug dangereux dans un logiciel fermé peut avoir plus de chances de passer inaperçu. Ou le cycle de développement en place peut entraîner un processus long et ardu pour éliminer ce bug. De plus, le système open source comporte une couche de sécurité solide : vous pourrez peut-être voir ce que tout le monde fait, mais ils sont également libres de regarder votre travail.

Pourquoi vous y intéresser?

Comparons ces concepts de « ouvert » et « fermé avec le monde réel et voyons ce que cela signifie pour les logiciels. Si vous avez passé du temps sur un ordinateur, vous avez sans aucun doute interagi avec les deux types de solution.

Les exemples les plus connus de logiciels propriétaires (c’est une manière sophistiquée de dire « source fermée ») sont Microsoft Windows et macOS. Les deux systèmes d’exploitation les plus populaires du marché, tous deux conservées dans des boîtes noires. Vous utilisez probablement l’une de ces deux solutions pour accéder à vos solutions « ouvertes » préférées comme le navigateur web « Firefox », le lecteur multimédia « VLC », « Blender », « Mozilla Thunderbird », « Reddit » ou « Moodle ». Ou, peut-être, êtes-vous en train de lire cet article sur un téléphone Android qui fonctionne via un système d’exploitation « open source » Linux.

Vous avec certainement déjà bénéficié des logiciels de plusieurs manières différentes sans même le savoir, le marché du logiciel propose tellement de solution du même style aujourd’hui. Il est parfois difficile de trouver le logiciel dont vous avez besoin pour une tâche spécifique, surtout dans un cadre professionnel.

Depuis de nombreuses années, les entreprises de grandes et petites tailles, ont privilégiés les logiciels propriétaires. Des produits qui pourraient être achetés comme si vous étiez dans un commerce, ils avaient la même apparence et fonctionnaient de la même manière pour la totalité des utilisateurs. Vous avez certainement un ordinateur fixe ou portable au travail avec exactement la même configuration logiciel que vos collègues. Des sociétés comme Atlassian se spécialisent dans ces ensembles de services, mais dans la pratique, ce type de configuration n’est pas toujours la meilleure solution.

Cela peut sembler un peu cliché, mais chaque entreprise est unique. Ils ont leurs propres défis, besoins et désirs. Une entreprise de plus de 300 employés vendant un produit populaire peut avoir besoin d’un centre de service très robuste pour recevoir et traiter des centaines de messages de ses clients, tandis qu’une entreprise de communication de 5 personnes recherche un système de centre de services rapide à utiliser avec leurs plus modestes portefeuille de clients.

Lors de la sélection de solutions logicielles et d’outils pour votre activité, il n’est pas improbable que les produits « prêts à l’emploi » que vous trouvez soient livrés avec un ensemble de fonctionnalités dont vous n’avez pas vraiment besoin ou même plus souvent, qui ne font pas du tout ce dont avez besoin.

C’est là que les produits logiciels open source deviennent très intéressants. En raison de sa nature ouverte, ces produits ont tendance à avoir une flexibilité et une adaptabilité intégrées. Différents collaborateurs peuvent avoir des intérêts ou des désirs différents que l’on retrouve à travers les changements qu’ils apportent à un produit ou plusieurs produits entièrement nouveaux qu’ils ont construits sur la base des idées d’un autre.

Au lieu d’acheter la boîte noire complète, les produits open source permettent un flux plus personnalisé basé sur des problèmes et des besoins spécifiques. Votre entreprise peut trouver un centre de services que vous aimez et qui est parfaitement adapté à moins d’une centaine d’utilisateurs au lieu d’avoir à se contenter de l’énorme (et coûteux) centre de distribution.

Est-ce que ce ne sera pas trop difficile à gérer??

Les logiciels évoluent à un rythme incroyablement rapide et la manière dont il est développé et utilisé évolue avec lui. Plus que jamais, les logiciels « open source » sont devenus très accessibles aux personnes ayant très peu de connaissances techniques. Vous pouvez facilement trouver de la documentation et des didacticiels pour les produits les plus populaires. Et plus vous avez de personnes qui collaborent sur un logiciel, plus vous avez de chances de trouver des procédures claires et pertinentes.

Il y a un intérêt de plus en plus important pour cette nouvelle façon de gérer les outils de votre société. Une société décide d’un ensemble de produits logiciels qui s’emboîtent parfaitement les uns dans les autres afin de couvrir chacun de ses besoins. Un serveur sécurisé Linux, une base de connaissances de style wiki, un système de messagerie léger pour une communication rapide avec les clients et un système de stockage basé sur le cloud peuvent être tout ce dont une entreprise a besoin et ils peuvent trouver un progiciel pour chacune de ces fonctions qu’ils peuvent installer et utilisez sans peine.

Cette façon de choisir et de mélanger vos outils présente des avantages évidents par rapport aux logiciels propriétaires. Vous disposez d’une grande flexibilité dans votre chaîne d’outils. Vous pouvez facilement remplacer une base de connaissances de style wiki par une plate-forme d’apprentissage plus grande si vous en avez besoin. Ou vous pouvez abandonner votre centre de services s’il s’avère qu’il n’est jamais utilisé sans avoir à déraciner toute votre pile d’outils.

Il peut sembler décourageant de choisir ce type de chaîne d’outils. Surtout pour les grandes entreprises ou les entreprises sans service informatique dédié pour prendre en charge toute la prise de décision, l’installation et la maintenance de vos outils. C’est là qu’une entreprise comme iDalko intervient pour assumer ces tâches. Un tiers aidant à la configuration a un gros avantage au-delà de l’installation et de la maintenance : il sait quels produits logiciels « open source » existent et peut vous aider à découvrir ceux qui conviennent parfaitement à votre cas spécifique.